Page 1 sur 2

biocarburant, aubaine ou catastrophe pr les pays pauvres?

MessagePosté: Mardi 15 Avril 2008 15:10
par domitoule
La FAO met en garde contre les biocarburants
Reuters - Mardi 15 avril, 07h17BRASILIA/NEW YORK (Reuters) - L'augmentation mondiale de la production de biocarburants menace l'accès aux denrées alimentaires pour les populations pauvres d'Amérique latine, a estimé lundi la FAO (Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation).

(Publicité)
"A court terme, il est très probable que la rapide expansion des carburants verts, au niveau mondial, aura des effets importants sur l'agriculture d'Amérique latine", affirme la FAO dans un document.

Produire davantage de biocarburants va s'effectuer aux dépens des productions vivrières en puisant dans les réserves en eau, en détournant des terres mais aussi des capitaux, et, de ce fait, cela augmentera les prix des denrées alimentaires et "mettra en péril l'accès aux vivres pour les éléments les plus défavorisés", conclut la FAO dans un rapport présenté à Brasilia, lors de sa conférence pour l'Amérique latine et les Caraïbes.

Les représentants du Venezuela et de ses alliés régionaux que sont la Bolivie, le Nicaragua et Cuba ont vivement critiqué les biocarburants lundi lors de cette conférence.

"Sans sécurité alimentaire (pour les pauvres), nous ne pouvons pas même envisager des biocarburants(...). Cela créerait d'énormes déficits alimentaires et des troubles sociaux", a déclaré devant la conférence le vice-ministre vénézuélien chargé du Développement rural, Gerardo Rojas.

LE BRÉSIL CONTESTE LA FAO

Pour le représentant cubain Juan Arsenio Quintero, il est inacceptable que les pays pauvres, dont le parc automobile représente 15% seulement du total des voitures du monde entier, produisent des biocarburants pour les pays riches.

Toutes ces critiques, sur fond d'"émeutes de la faim" survenues dans des dizaines de pays du tiers monde ces derniers jours, sont un revers pour le Brésil, qui s'efforce de propager la production de biocarburants en Amérique latine et en Afrique en tant que moyen pour éliminer la pauvreté dans les campagnes.

En visite à New York, le ministre brésilien des Finances, Guido Mantega, a rejeté devant la presse, lundi, l'idée que la production de carburants verts poussait à la hausse les prix des denrées alimentaires dans le monde entier. Selon lui, un tel problème est limité aux Etats-Unis.

"Cela met en péril la production alimentaire ici aux Etats-Unis, mais pas au Brésil, pas dans les pays d'Afrique, pas dans les pays d'Amérique latine, qui ont assez de terres pour produire les deux" (vivres et biocarburants), a-t-il assuré.

Voici un an, Fidel Castro, alors encore président cubain, avait signé une virulente tribune dans le journal cubain Granma au sujet de l'usage des biocarburants aux Etats-Unis. Selon lui, trois milliards d'habitants de la planète sont voués à mourir prématurément de faim ou de soif en conséquence du projet des Etats-Unis de transformer en carburant des denrées alimentaires comme le maïs.

Raymond Colitt, Walter Brandimarte, version française Eric Faye

Re: biocarburant, aubaine ou catastrophe pr les pays pauvres?

MessagePosté: Mardi 15 Avril 2008 19:57
par bruno 1
Salut.
Je crois qu'en France, 80% du Bio éthanol est produit à partir de la betterave à sucre. Dire que c'est la demande supplémentaire de blé et maïs par les fabriquants de bio carburants qui fait monter les prix, c'est une affirmation fausse.
Les derniéres récoltes n'ont pas été merveilleuses en qualité et quantité à cause des mauvaises conditions climatique,
en grande partie à cause de l'effet de serre , le résultat d'une consommation toujours plus forte de carburant d'origine
fossile. Mais celà, ont oubli de vous le dire.
Roullons moins, roullons économique, roullons vert. Aujourd'hui, c'est possible, en attendant mieux.

Bruno 1 ;)

Re: biocarburant, aubaine ou catastrophe pr les pays pauvres?

MessagePosté: Mercredi 16 Avril 2008 19:35
par memez
Je retourne le problème:
E85, aubaine ou catastrophe pour les pays riches producteurs de pétrole?
Il n'y a qu'à regarder la ville de DUBAI....
No comment...
:cry:

Tout dépend de qui on veut enrichir... Le fermier ou le magnat du pétrole? :roll:

Re: biocarburant, aubaine ou catastrophe pr les pays pauvres?

MessagePosté: Lundi 21 Avril 2008 12:45
par Denis
Bon, il y en a qui veulent jeter le bébé avec l'eau du bain ! A une époque "populiste" avec des commentaires par des politiques sans grande compétence technique, le bioéthanol est menacé, tant pis pour le rejet de CO2, ils disent : "nourissons les populations cotières de pays pauvres et tant pis si l'échauffement climatique va les noyer par une montée du niveau de la mer dans 25 ans !"

Logique de con, je vous dis. Qu'est-ce qui cause la hausse du prix des céréales, voire la famine ? Des millions de nouveaux mangeurs de boeuf est une cause (ces bêtes bouffent des céréales) mais aussi les (discrètes voire opaques) manoeuvres commerciales... Il ne faut pas "choisir" entre carburant et nourriture, il faut rechercher l'équilibre dans la production.

Quant à l'Europe, elle devrait mettre une plus grande partie de ses surfaces agricoles à la production d'éthanol car elle est tellement surproductive en céréales qu'elle arrive (à grands coups de subventions publiques) à vendre ses surplus de céréales à prix dérisoires en Afrique qui du coup, ne développe PAS son agricultures. Dans notre cas, c'est encore du colonialisme commercial !

Comem écolo, je dis ceci : si nous cessons de produires des biocarburants, passons vite, mais très vite à l'hydrogène (voir BMW Hydrogen7) !

Je ne crois pas que cela soit possible en moins de 15 ans, entretemps, donnez-moi de l'E85.

Denis
Lion sur mer

Re: biocarburant, aubaine ou catastrophe pr les pays pauvres?

MessagePosté: Mercredi 23 Avril 2008 00:44
par Muso
Après la crise des banques avec les subprimes, les Fonds de Pensions ont fait de la spéculation sur les matières premières :
- ce sont les Fonds de spéculation qui font monter le prix du baril de pétrole et non la pénurie,
- ce sont toujours les fonds de spéculations qui font monter le prix des céréales et non la baisse des stocks, et qui distillent l'intox sur les agrocarburants, ce qui fait aussi plaisir aux pétroliers...

Quand à l'hydrogène, il sera fait uniquement avec des centrales nucléaires, mais c'est ballot il n'y aura plus d'uranium en 2050...
J'ai vu la BM, ça ressemble à rien, à un gros veau, 300 km/h, 12 cylindres qui n'ont de révolutionnaires que d'être inoxydables. Ils annoncent 5g de CO2/km alors que l'électricité pour faire l'H2, est faite avec du charbon en l'Allemagne avec des centrales avec 30% de rendement, autrement dit il vaut mieux y foutre de l'essence dans la BM, au moins on est sur de faire du 350g de CO2/km à 90km/h.

Re: biocarburant, aubaine ou catastrophe pr les pays pauvres?

MessagePosté: Mercredi 23 Avril 2008 13:25
par calva76
Muso a écrit:il n'y aura plus d'uranium en 2050...

En 1950 les meilleurs estimations de fin des réserves de pétrole était 1980/1990 !
Nous sommes en 2008 et ...
:roll:

Re: biocarburant, aubaine ou catastrophe pr les pays pauvres?

MessagePosté: Mardi 29 Avril 2008 22:19
par SuperJPEthanol
Ras le bol du pétrole, ça pue, faut vidanger régulièrement ... Et puis y'a plein de pièces qui servent à rien, des pistons, des bielles, des pignons ...

Alors qu'avec l'hydrogène dans un pile, t'as des WATTS ! Des vrais. Un rhéostat sous le pied ou dans la poignée et ZZZZZIIIIII ! (Ben oui, on ne peut plus dire GAAAZZZZ !)

Petit rappel, l'hydrogène peut être produit à partir de n'importe quel hydrocarbure, d'origine minérale, végétale ou animale. Il peut aussi être produit à partir de l'électrolyse de l'eau avec de l'électricité, elle même pouvant provenir d'une infinité de sources renouvelables ou non. Tous les problèmes que nous rencontrons avec nos énergies traditionnelles, et qui en augmentent le coût, renforcent la viabilité de la filière hydrogène.

Re: biocarburant, aubaine ou catastrophe pr les pays pauvres?

MessagePosté: Mardi 29 Avril 2008 23:36
par Ricco!
Je pense pas que produire de l'hydrogène à partir d'hydrocarbure soit une bonne idée car au final, cela libère également du carbone.
non ?

Re: biocarburant, aubaine ou catastrophe pr les pays pauvres?

MessagePosté: Mercredi 30 Avril 2008 23:12
par SuperJPEthanol
Ca dépend de l'origine du carbone. S'il est d'origine végétale, il fait partie du cycle naturel du carbone. Le carbone du CO2 est associé à l'hydrogène de l'eau par la végétation grâce à l'énergie solaire (photosynthèse), pendant que l'oxygène est libéré dans l'air. La plante peut alors produire du sucre ... qui pourrait devenir de l'éthanol ! Ou de la matière organique tout aussi "hydrocarbure".

Et quand l'homme de Cro-Magnon, - qui fut un des premiers utilisateurs de l'hydrogène, ne l'oublions pas - allume quelques brindilles avec ses sylex, puis approche la flamme d'un morceau de bois sec, il "réforme" l'hydrocarbure : Il apporte de l'énergie pour séparer le carbone et l'hydrogène. L'hydrogène libéré rencontre l'oxygène de l'air, et au contact de la flamme, produit de la vapeur d'eau et de l'énergie qui va propager le processus au reste du combustible, et faire cuire au passage la côte de mammouth.

Quelques années plus tard, on peut espérer que les moyens de "réformage" ont un peu évolué, et ont un peu gagné en rendement... Mais faut reconnaitre que c'est quand même plus classe de faire de l'hydrogène avec une éolienne ou un panneau solaire.

Si l'hydrocarbure est d'origine minérale, alors il y a problème, et il faut trouver un moyen de capter le CO2. On peut, par exemple, le faire faire absorber par photosynthèse.

Bref, la limite dans tout ça est finalement notre imagination ... Et l'aptitude des gouvernements à légiférer en faveur des nouvelles énergies.

Re: biocarburant, aubaine ou catastrophe pr les pays pauvres?

MessagePosté: Mardi 6 Mai 2008 02:44
par alexdepoit
A mon avis, concernant la pile à combustible, il sera impossible de la généraliser à moins que l'on ne découvre un meilleur catalyseur que le platine...ce qui me paraît mal barré vu qu'au niveau de la connaissance de la matière, on a déja parcouru la classification périodique en long en large et en travers.
En effet ce métal, le plus rare de la planète, qui est nécessaire en quantité non négligeable (de l'ordre du gramme) pour fabriquer une pile à combustible, n'existe pas en quantité suffisante pour pouvoir fabriquer à grande échelle lesdites piles, au point d'envisager de remplacer un jour tout le parc planétaire par des véhicules qui roulent au H2... ce qui explique aussi le prix de cette technologie.
Donc, à moins qu'on ne découvre d'autres éléments, c'est mort ! ZZZZZZZZZZuuuuuut alors !!